Sondage Atout+3 auprès des candidats au concours 2015 et des étudiants en Bachelor : Quels critères avez-vous pris en compte pour choisir votre école post-bac ?

9 mars 2016

La dimension internationale, la proximité avec le monde professionnel et l'accompagnement individualisé : sur le podium des motivations les plus citées

Concours post-Bac destiné aux Terminales et Bac+1, Atout+3 a sondé les candidats du concours 2015 et les étudiants en Bachelor des 8 grandes écoles de commerce et de management membres, sur les motivations qui les ont amenés à s’orienter vers cette formation.  Au total, le concours a comptabilisé près de 1 000 répondants.

La grande majorité d’entre eux a choisi d’intégrer un Bachelor pour son principal atout : un cursus court qui permet de continuer les études vers un Master ou d’entrer directement sur le marché de l’emploi. Mais aujourd’hui, face à la multitude d’établissements qui proposent cette offre de formation, comment les étudiants font-ils leur choix ? Sur quels critères s’appuient-ils pour sélectionner la bonne école, en fonction de leurs attentes et de leurs projets ?

1)      L’International à portée de mains

La dimension internationale est sans aucun doute le critère le plus déterminant pour les étudiants. Ces derniers ont bien conscience que postuler dans une entreprise avec une expérience significative à l’étranger est devenu un réel atout : un profil international est en effet gage d’ouverture d’esprit. Il témoigne bien entendu de compétences linguistiques maitrisées mais aussi de la capacité d’un candidat à s’intégrer dans un environnement multiculturel.

Les échanges académiques et l’expérience professionnelle à l’étranger sont donc désormais incontournables. Tous les programmes Bachelors des écoles Atout+3 proposent un cursus international (la plupart du temps, en anglais) d’un semestre ou d’un an. En 2015, 330 étudiants ont tenté l’expérience, dans plus de 160 établissements partenaires partout dans le monde. Les candidats de Novancia Business School Paris, de l’ESC Dijon – Bourgogne ou de l’Ecole Atlantique de Commerce de Nantes (EAC) par exemple, ont particulièrement été séduits  par les doubles diplômes : tous les étudiants de 3ème année ont la possibilité d’étudier un an à l’étranger, afin d’obtenir le Bachelor français et le Bachelor du partenaire international. Du côté de l’EM Normandie, 80% des candidats ont décidé d’intégrer cette école pour la 2e année d’étude obligatoire à l’étranger dans un établissement partenaire.

Les écoles du réseau Atout+3, qui ont pour objectif de former des professionnels capables d’évoluer dans un contexte international, offrent la possibilité de réaliser des stages à l’étranger, très prisés par les étudiants. Les candidats à l’EAC et à Novancia interrogés ont notamment souligné leur intérêt pour le stage à l’étranger obligatoire dès la première année de Bachelor.

On retrouve cet esprit d’ouverture à l’international au sein des écoles elles-mêmes. « Nos étudiants français apprécient accueillir des étudiants venant de tous horizons ; ils prennent leur rôle d’hôte très à cœur ! » commente Christian Chenel, Délégué Général d’Atout+3. « Les programmes que l’on propose mettent également l’accent sur les langues : certains étudiants de l’ESC Dijon, de Grenoble Ecole de Management ou de Novancia Business School Paris ont choisi ces écoles pour avoir l’opportunité de suivre un cursus intégralement en anglais », conclue-t-il.

 

 

      2)      Une immersion rapide dans le monde professionnel

La proximité avec les entreprises est le critère de sélection des étudiants qui arrive en seconde position. Que ce soit à travers les études de cas proposées pendant les cours, les stages (jusqu’à 1 an sur les 3 années d’études) ou l’alternance – formation professionnalisante de plus en en plus plébiscitée par les étudiants – les écoles Atout+3 entretiennent des relations privilégiées avec les entreprises. 

Grâce à ces expériences variées qui leur permettent de découvrir différents métiers, secteurs et structures d’entreprises, les répondants affirment qu’ils pourront plus facilement décider de leur spécialisation future. Ils estiment pouvoir aborder plus sereinement et avec plus d’assurance leur entrée dans la vie active puisqu’ils connaissent déjà le monde de l’entreprise.

 

      3)      L’accompagnement individualisé

L’accompagnement individualisé que les étudiants reçoivent tout au long de leurs études au sein des écoles Atout+3 arrive sur la 3ième marche du podium. En effet, à la sortie du lycée, ils disent être rassurés par le cadre offert par la formation : groupes de petites tailles dans les classes, accompagnement au quotidien pour les démarches administratives, suivi individualisé dans la construction d’un projet professionnel, aide à la recherche d’entreprises pour trouver un stage… Les étudiants ont bien conscience d’être considérés à titre individuel et de bénéficier d’un réel confort d’étude.

 

 

      4)      La notoriété de l’école et la qualité de l’enseignement

Le sondage met en lumière un autre point important à la fois pour les étudiants et les parents : la notoriété et la réputation de l’école. Les 8 écoles Atout+3 sont membres de la Conférence des Grandes Ecoles et délivrent toutes des diplômes visés et le Grade de Master, plus haut niveau de reconnaissance académique en France. Les candidats au concours sont séduits par la qualité de cette formation généraliste pluridisciplinaire, alliant enseignements académiques de haut niveau et mise en œuvre opérationnelle.

 

      5)      Le réseau

Le réseau de diplômés constitue aussi, pour les étudiants interrogés, une des valeurs ajoutées des écoles Atout+3. En plus de l’accompagnement proposé aux étudiants pendant leur scolarité, les associations de diplômés se chargent de garder le lien avec leurs « alumni ». Gala du réseau, afterworks, ateliers pratiques… des évènements qui permettent aux diplômés de rester en contact après la sortie de l’école.

 

     6)      La vie étudiante

Sans surprise, la vie étudiante, très riche en école de commerce, est également mentionnée à de nombreuses reprises dans le sondage. Week-ends d’intégration, soirées, gala, projets à mener souvent pour des commanditaires extérieurs… des moments de convivialité et de travail en équipe qu’ils recherchent dans leurs études supérieures. Une ambiance dynamique et sympathique que les étudiants jugent nécessaire pour pouvoir étudier dans de bonnes conditions. 

Aussi, la grande majorité des étudiants prennent part aux associations, pilliers de la vie de l’école, qu’elles soient humanitaires, sportives ou artistiques. Les étudiants en ont bien conscience : cette nouvelle expérience peut leur permettre de développer esprit d’équipe, organisation et rigueur, autant de points forts qui peuvent parfois faire la différence sur le CV.

 

     7)      L’accompagnement des étudiants et des familles au financement des études

Enfin, l’accompagnement au financement des études est également un point important soulevé par certains candidats, pour qui le coût de la formation peut être un frein.

Dans les 8 écoles de commerce du concours Atout+3, plus de 20 % des effectifs, soit plus d’un étudiant sur 5, bénéficient d’une aide pour s’acquitter des frais de scolarité : bourses de l’enseignement supérieur, dégrèvements des frais de scolarité, subventions attribuées par des entreprises, prêts à taux préférentiels négociés avec les banques, aides au logement, stages rémunérés de longue durée, aides à la mobilité internationale (Erasmus…), rémunérations dans le cadre de missions réalisées pour le compte des Junior entreprises….

Christian Chenel ajoute : « Certaines de nos écoles offrent aussi aux étudiants la possibilité de faire leur troisième année, comme l’EM Normandie, voire leur deuxième année, comme Novancia, en apprentissage. Une option avantageuse qui leur permet d’être salarié et de ne pas payer les frais de scolarité. Selon les écoles, entre 10 % et 30 % d’une promotion choisit cette voie particulièrement valorisante et exigeante. »