Les écoles de commerce du Concours Passerelle résolument tournées vers l’international

18 mars 2016

En 2015 : Plus de 80% des étudiants des écoles Passerelle ont eu l'opportunité de participer à un échange universitaire Plus de 50% des étudiants sont partis en stage à l'étranger

Véritable valeur ajoutée des programmes Grandes Ecoles, la dimension internationale est un des principaux atouts des écoles de commerce. Preuve d’ouverture d’esprit, d’autonomie, et d’une certaine curiosité intellectuelle pour les recruteurs, et donc vrai plus sur le CV, la mobilité des étudiants est aujourd’hui fortement encouragée, voire obligatoire. Les 12 écoles membres de l’Association Passerelle mettent donc l’accent sur l’internationalisation des programmes, dans le cadre d’échanges universitaires, de stages à l’étranger ou au sein même des écoles.

Les échanges académiques, idéaux pour créer des relations interculturelles, séduisent la grande majorité des étudiants

Désormais incontournables, les échanges académiques à l’étranger ont un intérêt double : ils permettent de se perfectionner dans une langue et surtout de développer une « pensée multiculturelle ». Immergé dans un nouveau pays, l’étudiant découvre une culture différente et s’adapte à un nouveau style de vie. Une expérience inoubliable qui forge le caractère et ouvre l’esprit.

Toutes les écoles du concours Passerelle proposent un cursus à l’étranger, dans le monde entier, d’un semestre à minima. Une opportunité qui séduit toujours plus de jeunes. L’année dernière, 75% des étudiants de l’ESC Troyes ont participé à  un échange universitaire. Mais dans la plupart des écoles, telles que Grenoble Ecole de Management, l’EM Normandie, Montpellier Business School, l’ESC Dijon ou encore Rennes School of Business, la totalité des étudiants (sans compter les étudiants en alternance) ont tenté l’expérience en 2015.

Les écoles offrent également aux étudiants la possibilité de partir étudier un an à l’étranger, pour passer un double diplôme. Une double compétence recherchée par les entreprises, qui peut être un vrai avantage sur un marché de l’emploi très compétitif.

 

Stages à l’étranger, une immersion dans le milieu professionnel à l’international

 

De plus en plus prisés par les jeunes, les stages à l’étranger permettent d’acquérir un profil qui démontre facilité d’adaptation et maturité, dont les recruteurs sont très friands. C’est pour cette raison que toutes les écoles du réseau Passerelle, dont l’un des objectifs est de former des managers capables d’évoluer dans un contexte international, offrent la possibilité aux étudiants d’avoir une expérience professionnelle à l’étranger.

 

L’année dernière, plus de la moitié des étudiants en moyenne ont eu la chance d’être accueillis en stage dans une entreprise à l’international. Certaines écoles comme l’EM Normandie et l’ESC Pau sortent du lot en affichant de très beaux résultats : 100% de leurs étudiants ont vécu cette immersion professionnelle à l’étranger en 2015.

 

Les stages à l’étranger sont donc une véritable opportunité pour ceux qui souhaitent commencer leur carrière au-delà de nos frontières ou bien évoluer plus tard vers un poste à l’international. D’ailleurs, au moins 20% des jeunes diplômés de chaque école Passerelle débutent leur carrière à l’international. Rennes School of Business, Montpellier Business School et Grenoble Ecole de Management se démarquent en affichant respectivement les taux de 33%, 32% et 30%. Parmi ces jeunes diplômés qui

travaillent à l’étranger, notons que la moitié occupe un poste dans les domaines du marketing, de la vente ou de la communication.

Une dimension internationale, au sein même des 12 écoles du concours

La dimension internationale est une démarche généralisée au sein des écoles Passerelle, puisqu’elle concerne tous les étudiants. En effet, les programmes mettent l’accent sur les langues : pratique courante de plusieurs langues vivantes, mais surtout l’opportunité de suivre un cursus intégralement en anglais comme à Grenoble Ecole de Management, à l’ESC Dijon ou à l’ESC La Rochelle.

Dans le cadre des échanges universitaires, les établissements français reçoivent également des étudiants étrangers, afin de créer une dynamique interculturelle. Par exemple, le campus de Grenoble Ecole de Management accueille chaque année 2 500 étudiants internationaux, de 133 nationalités différentes. A Rennes School of Business, 1 étudiant sur 2 vient d’un pays étranger. De son côté, l’ESC Dijon compte 25% d’étudiants internationaux. Enfin, plus de 60 nationalités différentes sont représentées sur le campus de Télécom École de Management.

Certaines écoles accueillent même régulièrement des professeurs étrangers, qui viennent donner des cours en France. Rennes School of Business compte 85% de leurs enseignants/chercheurs internationaux au sein de l’établissement !