BAROMETRE COSMA DES COÛTS D’ASSURANCES : 2016 est encore propice à la renégociation des primes

26 févr. 2016

Le baromètre des coûts de l’entreprise, publié chaque trimestre par Cosma Institut, analyse 14 postes de dépenses. Pour cette première édition 2016, zoom sur l’évolution des prix dans le secteur de l’assurance, dont les signaux restent favorables à une renégociation à la baisse des primes, du moins cette année encore. Les experts de Cosma Institut tablent, en effet, sur une possible remontée des prix dès 2017.

Cette année de nouveau, les signaux sont aux verts pour renégocier à la baisse sa prime d’assurance ! Les résultats des assureurs sur l’année 2015 restent bons et les réassureurs ont à nouveau baissé leurs tarifs de renouvellement pour 2016. Le marché est globalement en surcapacité (plus d’offre que de demande). Le peu d’affaires enregistrées en 2015 a permis de ne pas infléchir la courbe des prix.

Certaines branches d’assurance sont particulièrement propices à la baisse des prix, en raison principalement de la surcapacité du marché. C’est le cas des assurances couvrant les dommages aux biens, la responsabilité civile et la RC des mandataires sociaux (des dirigeants), le transport de marchandises et les programmes internationaux. Jusque-là réservée aux entreprises dont le budget était supérieur à un million d’euros, les programmes d’assurances internationaux s’ouvrent ainsi aux petites PME-PMI, présentes à l’étranger.

Ceci dit, pour certaines branches déjà en redressement la renégociation peut s’avérer plus difficile. L’assurance automobile est concernée, du fait principalement de l’augmentation du nombre de tués sur les routes en 2015 et de la diminution du nombre d’acteurs. Le marché de la construction est également visé. Les assureurs ont commencé à réviser leur taux à la hausse depuis deux ans sur certains segments, notamment celui des  constructeurs,  conséquence à la fois d’une baisse d’activité et d’une hausse de la sinistralité. Ils ont également anticipé l’impact que pourrait avoir la réglementation HQE sur la garantie décennale constructeur, ne sachant pas encore comment elle va être interprétée, ni comment les propriétés des matériaux vont résister dans le temps.

 

« Le marché des assureurs reste globalement disposé à baisser ses prix, offrant, dans tous les cas, de belles opportunités aux entreprises ayant une bonne maitrise des risques et de leur sinistralité », commente Philippe Labau, spécialiste de l’optimisation des programmes d’assurances et de l’analyse des risques au sein de Cosma Experts.

 

Et d’ajouter : « La fenêtre de tir est à saisir, d’autant que certains signes pourraient suggérer une remontée des tarifs pour l’année prochaine. Après neuf années de baisses consécutives, 2017 pourrait marquer la fin d’un cycle baissier, qui d’après l’expérience des quarante dernières années ne dure jamais plus de 10 ans. Premier signe, les réassureurs ont commencé à infléchir la baisse de leurs tarifs en 2016 ».

Cosma Institut, qui s’appuie sur un réseau d’experts indépendants, élabore ses baromètres des coûts sur la base des informations et données statistiques du marché, vérifiées et croisées avec l’analyse d’une centaine de cas clients, issus de son réseau et des appels d’offres.