Avis d’expert Beazley / Le risque de pertes de données clients s’intensifie en Europe

23 avril 2015

L’engouement pour l’achat en ligne croît chaque année, sans que le risque de se voir voler ses informations personnelles et bancaires ne diminue pour autant. Le dark web, côté obscur de la toile, inondé d’identités numériques de clients et d’employés subtilisées et vendues par des hackers et criminels, grossit également. Dans ce contexte, les e-commerçants sont de plus en plus nombreux à solliciter leur assureur pour étendre leur couverture aux pertes de données en ligne.

Le dark web se nourrit de données personnelles, plus nombreuses chaque année…

Les dernières statistiques relatives aux données personnelles identifiées sur le dark web attestent de l’ampleur du phénomène. Au cours de la dernière année, plus de 287 millions de données personnelles y ont été recensées par notre partenaire CSID, un des principaux fournisseurs de solutions et de technologies de détection de fraude. Dans le détail, ces données confidentielles sont autant de numéros de cartes de crédit, de sécurité sociale, d’informations médicales, d’adresses email, de comptes bancaires et de permis de conduire…

… non sans répercussion sur la santé économique d’une entreprise 

A l’abri – pour l’instant – d’une réglementation sur la protection des données informatiques personnelles, les entreprises européennes s’exposent malgré tout à de graves répercussions sur leur réputation et la viabilité de leur activité en cas de violation des données de leurs clients…

Des Etats-Unis à l’Europe, il n’y a qu’un pas

En matière d’intrusion informatique, les pays européens tendent à suivre le même chemin que les Etats-Unis. Les profils d’entreprises déjà victimes d’une fuite significative de données ou d’une cyber-attaque sont semblables : principalement des revendeurs, des institutions, des établissements d’enseignement, d’hébergement, de santé et des services publics…

Le temps presse

Certains signes ne trompent pas. Le marché de la perte de données et de la cyber-assurance commence à prendre de la vitesse en Europe, tandis que nous enregistrons une hausse des demandes de cotation de la part des entreprises et en particulier des e-commerçants. Une fois que la législation européenne sur la protection des données prendra effet, la demande  s’intensifiera

Découvrez la tribune complète par ici 150423_Beazley_avis d’expert_Ecommerce_dark_web